top of page

Hydroneo sécurise un financement au Burundi

Le constructeur et exploitant d'énergies renouvelables français vient d'obtenir, avec l'appui de Finergreen, une dette senior d'un montant de...




Dix ans plus tard, la reprise des travaux se prépare. En 2011, le gouvernement burundais démarrait la construction d'une centrale hydraulique de 10,2 MW, puisant dans la rivière Mpanda. Quatre ans après, faute de ressources suffisantes, l'État dû mettre le projet, réalisé à hauteur de 20 % seulement, en pause. Il aura fallu attendre 2019 pour que les autorités locales signent un partenariat avec un acteur privé pour la construction du projet : le constructeur et exploitant d'énergies renouvelables français Hydroneo...


Kommentare


bottom of page